4 commentaires sur “Le Québec compte 19 moulins à vent français dont deux à Montréal

  1. Bonjour Pierre,

    Là, je suis désolé de l’avouer, je suis resté sur ma faim.
    19 moulins à Québec dont 2 à Montréal… et je n’en vois qu’un, sous tous les angles, en photo.
    Une interdépendance avec le fleuve?
    Par quel fonctionnalité?
    L’attrait touristique?
    Est-il visitable? Le sont-ils tous?
    Moulins français et aucun anglais? Une explication?

    A 3 kilomètres de chez moi, nous avons un moulin
    Le voici, visitable plusieurs fois. A Anderlecth, le Luizenmolen

    Il y en a probablement d’autres, mais c’est vrai plus beaucoup. Il faut sortir de Bruxelles.

  2. L’enfoiré

    Que de questions mon ami. Si j’étais spécialiste je pourrais y répondre. Cyberpresse avait consacré en 2007 un article sur un Don Quichotte québécois qui tentait de sauver les moulins à vent du Québec. Excellent point de départ pour comprendre ce qu’il en est de la situation de ces lieux parfois non protégés. Et sur cet autre site Web, un album photos des principaux moulins à vent du Québec. Enfin, Wikipedia fait également état des moulins à vent du Québec.

    Un site sur les Patriotes rappelle cet épisode d’un autre moulin à vent, celui de Prescott : Pendant les années 1820, un moulin à vent en pierre pour moudre la farine de blé a été construit sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent à l’est de la ville de Prescott. En novembre 1838, quelque 200 Américains partisans de la rébellion de Mackenzie et la troupe régulière britannique renforcée par la milice locale s’y sont livré une bataille sanglante qui a duré quatre jours. En 1874, l’édifice a été converti en phare afin de servir d’aide à la navigation pour le haut du fleuve Saint-Laurent, et ce pendant plus de cent ans. Aujourd’hui, le site historique est entretenu et exploité par les Amis de la Pointe du Moulin à vent (Friends of Windmill Point) en collaboration avec Parcs Canada. Le moulin est ouvert pendant l’été; les visiteurs peuvent regarder les présentations audio-visuelles au rez-de-chaussée et monter au belvédère juste au-dessous de la lumière.

    Il ne faut pas oublier mon ami que je tributaire de ma géographie. D’autant plus que je n’ai pas de permis de conduire et que je n’ai pas de voiture. Je compte sur la bienveillance de mes bons amis pour me véhiculer hors de Montréal 😦 … pedibus cum jambis …

    Pierre R.

  3. je l,ai découvert cet hiver par hasard j’en suis devenue amoureuse il est tres beau je parle bien sur du Moulin a vent rénové de pointe aux trembles j’avais ma caméra avec moi je l’ai pris sous tous ces angles et je me propose de le peindre Merci beaucoup a tous ceux qui s’occupent de les sauver.en passant ne trouvez vous pas que c’est tellement proche de nos éoliennes?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s