5 commentaires sur “Vol d’oiseau sur Montréal

  1. Pierre,
    Un peu de comparaisons qui sont très intéressantes.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruxelles
    19 arrondissements pour Montréal, 19 communes pour Bruxelles.
    1,9 million d’habitants contre plus d’un million. Bruxelles-Capitale est une des trois régions belges (161 km2). Mais Pentagone est bien plus petit. Mais Bruxelles, l’agglomération dans son ensemble avec la zone d’emploi compterait 2,7 millions.
    Montréal 3800 hab/km2, Bruxelles 6800 hab/km2.
    Un observatoire dans les deux horizons.
    Bruxelles s’écarte ensuite. Un canal et une rivière voutée, la Senne et la forêt de Soigne, des espaces verts à ne plus savoir quoi en faire (j’aurai bientôt un article pour le prouver).
    2 langues officielles, mais 25 parlées à cause de la Communauté Européenne et une dizaine par l’immigration.
    Un PIB de 61 milliards d’euros. Exactement 1030 ans d’histoire depuis sa naissance.
    Ce n’est pas rien d’être une capitale de la Belgique, de l’Europe et de manière plus personnelle de la Flandre.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gion_de_Bruxelles-Capitale

  2. Tu as prise toutes ces photos a partir de la tour du stade? Pas mal. Je me rappelais pas qu’on avait cette vue de la haut. Ton zoom travaille bien (et le photographe aussi évidemment 😉

  3. Marc,
    J’ai déjà demandé à Pierre quel appareil se cachait derrière ses photos.
    Il a subreptissement écarté la question sans me répondre.
    D’après moi, il doit y avoir un secret de fabrication.

  4. Marc

    Merci.

    L’enfoiré

    Pas de secret. Vraiment. J’utilise un K20D de Pentax et un objectif zoom 18-200 mm de Tamron, un objectif 10-20 mm de Sigma, et un autre objectif zoom de Pentax, un 55-300 mm.

    Rien de bien sorcier 😉

    Merci pour le jeu des comparaisons. Cela nous montre à quel point notre coin de pays, le Québec, est modeste, à l’image du village Gaulois de notre ami Asterix o.o

    Pierre R.

  5. Merci, Pierre.
    Je me doutais qu’il devais y avoir une « armada » de matos photographiques pour réaliser les photos car le piqué était très bon.
    En analogique, je jouais aussi avec ce genre de matériel. En numéric, je me contente plus de mobilité dans le choix.

    J’aime faire des comparaisons entre ce qui n’est pas toujours comparable.
    La plus grande différence, c’est votre modernité.
    Souvent, chez nous, il faut détruire avant de reconstruire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s