5 commentaires sur “Le Festival des nuits d’Afrique est terminé, vive Divers/Cité

  1. Pierre,
    Voilà une manière de faire le monde universel: la chanson.
    Les noms des artistes, on s’en fout, en définitive.
    C’est le plaisir et la réflexion que la chanson peut donner à son auditeur qui fera la différence.
    Trop souvent, à la radio, on entend une musique de fond, sans en écouter les paroles.
    Dans ces réunions du public avec les artistes, c’est tout autre chose.
    Alors, si en plus, ces réunions sont internationales, c’est la réussite assurée à l’insu de ses propres acteurs.
    Au Québec, vous avez beaucoup des « produits d’exportation ». Ce n’est pas uniquement Celine Dion, Boulez, il y en a bien d’autres. La liste est trop longue pour la rappeler.

  2. L’enfoiré

    Imaginons un instant que tous les artistes soient anonymes. 😉 Une boutade, il va sans dire. La relève a très certainement besoin de notoriété pour percer dans une carrière qui est exigeante et au sein de laquelle règne la loi du plus fort. Ce manque d’organisation n’est pas heureux pour ces jeunes artistes qui comptent bien percer dans la vie 😦

    RV

    Je vois bien votre éclectisme. Malheureusement, non. Arcade Fire et Plume étaient absents. S’ils avaient été présents, je crois bien que j’aurais prolongé ma soirée. 😉

    Pierre R.

  3. Pierre,
    Vous avez raison. Le côté People ne permettrait pas cet anonymat. Les « locomotives » attirent le chalent.
    Pour les autres, ce sera le tremplin ou le saut vers l’oubli.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s