12 commentaires sur “Que c’est triste un parc sans le rire d’un enfant…

  1. Bonjour Pierre,
    Changement d’horizon, même préoccupations.
    Je viens de commenter le nouvel article de Mis Canthus.
    Elle se trouve à 800 m d’altitude.
    L’hiver arrive. Le Gulstream a du bon de notre côté.
    Chez nous quand il pleut, on dit que c’est le temps à ne pas mettre un chien dehors.
    Chez vous, cela semble plutôt être les enfants que l’on garde à l’intérieur.

  2. Pierre,

    En effet, il est regrettable de ne voir aucun enfant à l’horizon ou jouer sur ces belles balançoires.
    Cela me rappelle mon enfance, où j’étais toujours sur une balançoire!

    Entendre les rires des enfants, les voir courir avec toute leur énergie apporte tellement de vie et de bonheur.

    Il se peut que le temps était un peu frais pour s’ébattre dans ce joli parc.

    Heureusement, vous avez eu tout de même un petit visiteur…et de plus, très mignon.

    Amitiés

  3. L’enfoiré

    Nous avons la même expression. On ne met pas son chien dehors lorsqu’il tombe une pluie de clous à l’extérieur 😉

    Marc

    Il était environ 11h00 le matin.

    Denise

    Tout au cours de l’été, ce parc pour enfants a été fort fréquenté puisqu’il est situé au parc La Fontaine. Un parc animé et plein de cris d’enfants c’est tellement plus joyeux…

    Pierre R.

  4. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Pour Clarisse, Géraldine, Momoe et Nina

  5. Ouais bon en même temps les gosses c’est chiant, ça gueule, ça bouffe tout le temps des saloperies et ça vous salope la baraque et les fringues comme des gorets…

    heu…

    je plaisante hein, j’en ai 3 ! (pas des gorets, des enfants !) 🙂

    Ceci étant : vous êtes vraiment doué pour ces perspectives d’automne, tristes et belles en même temps. Quant aux écureuils, François Bon, l’écrivain en séjour chez vous, remarque qu’il n’y en a presque plus alors qu’ils surabondaient en été. Il suggère qu’ils doivent s’être réfugiés dans quelque réseau souterrain complexe…

  6. Pierre,

    Quelle coïncidence !!! Je me suis fait la même réflexion lors de ma promenade au parc avec mon petit fils ! J’ai presque hésité à prendre des photos de l’espace jeu… sans présence d’enfants, c’était si triste ! Mais qu’importe, ça fait resurgir tellement de souvenirs d’enfance !

  7. Ils ont beau ne pas être là, on entend tout de même leurs rires et leurs cris…
    Ceux d’hier, ceux de demain?
    Ils sont inscrits à même ces photos empreintes de tendresse…

  8. Chantal

    Les parcs se vident… en attendant les grandes neiges hivernales ou les grandes engelures 😉

    Lali

    En me promenant j’avais effectivement ce sentiment de les entendre. Bizarre impression de se promener ainsi au parc La Fontaine dans un silence presque monacal.

    Pierre R.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s