10 commentaires sur “Le «Train des Fêtes» du Canadien Pacifique se met en branle

  1. Pierre,

    Je me suis amusé à voir l’allusion « la charité se pratique auprès des deux nations mais se formule en anglais seulement ».
    « charity » ou « charité » sont très similaire, non?
    D’ailleurs est-ce seulement ça? Qui patronne? Les 6000 $ sont payés par qui?

    En voyant les photos, je me suis rappelé le train de Coca Cola.
    Le prix Caïus, vous ne connaissez pas, c’est du belge.
    http://www.entreprise-citoyenne.com/2009/01/les-ca%C3%AFus-2008-r%C3%A9compensent-les-actions-de-m%C3%A9c%C3%A9nat-en-belgique.html

    « Chaque mois, des milliers de Canadiens doivent faire un choix entre payer le loyer et acheter de la nourriture. »
    N’oubliez-vous pas aussi payer les déplacements? Voitures & co

  2. Pierre,
    Je continue car je dois vous paraître assez pragmatique si pas dur.
    La charité, c’est pour se donner bonne conscience. Comme je le disais dans mon article ‘Pour gagner son paradis’.
    Il ne faut pas se leurrer.
    La solidarité, c’est totalement différent. Ce n’est pas accroché ou suspendu à une période de l’année.
    Début 2006, j’écrivais « A vot’bon coeur ». Je vous propose de le lire, c’est troublant de vérités crues et cruelles.
    http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2005/12/09/a-vot-bon-coeur.html

    Avant la Noël chez nous, c’est la Saint Nicolas, le 6 décembre.
    Le commerce de la charité vise un autre public: les enfants.
    Merry Nicolas…

  3. Pierre,

    Vos photos sont tout simplement magnifiques et je suis comme une enfant avec les yeux écarquillés devant ce train illuminé et joliment décoré.

    C’est un joli « Train de Fêtes » pour une bonne cause.

    Merci Pierre d’avoir bravé le froid pour prendre ces superbes photos.

  4. L’enfoiré

    Merci pour ces précisions. Je vois que nous sommes dans une communauté d’esprit et d’opinion. En effet, je ne connaissais pas les Prix Caïus. Cela me semble pourtant une excellente initiative.

    Dans l’article que vous nous proposez, vous écrivez : Dans quelques grandes villes, une initiative heureuse a lieu depuis quelques années avant la Noël. De jeunes figaros coiffent les sans-abris gratuitement. Sachez mon cher ami qu’à Montréal, cette année, ce sont les lunettes qui ont été offertes après examens à quelque 30 SDF. L’examen a été fait gratuitement par les étudiants en ophtalmologie de l’Université de Montréal.

    Denise

    Il est vrai qu’il est très beau. Pour l’avoir vu physiquement, je confirme qu’avec ses feux et ses couleurs, il était impressionnant et magnifique.

    Pierre R.

  5. On n’a pas ça dans notre pays bien triste. A la place on a la polémique Telethon-Sidaction… on est vraiment pathétique, je pourrais avoir la nationalité belge ou québécoise svp ? (pas suisse hein, faut pas déconner non plus, Cf. référendum minarets…)

  6. Pierre,
    Le Prix Caïus est bien une bonne initiative.
    Entreprise de prestige, même.
    Concours du meilleur donateur.
    Mais comme en tout, il y a récupération marketing.
    Les dons généreux deviennent, alors, parfois des investissements.

  7. rvjeanney,
    J’ai entendu ce matin, que la région de Neufchatel, là où habite « ma » Suissesse n’avait pas voté comme la majorité.
    J’ai appris avec elle, que la gestion de la Suisse est très complexe, presque autant que la Belgique.
    C’est pas peu dire.

  8. Sommes-nous en 2009??? Même si je sais que c’est un problème très présent, j’ai encore de la difficulté à penser qu’il y a des gens qui ne mangent pas. Se nourrir, est un besoin essentiel ou un privilège???

  9. L’enfoiré

    Je crois en effet que la Suisse vient de créer toute une commotion. Un vote qui traduit, semble-t-il, une crainte profonde à l’égard des religions qui mènent des croisades de conversion… un peu forcée.

    Frisson

    Très bonne question. Cela me rappelle cette phrase de l’humoriste français Coluche : Les riches empruntent, les pauvres remboursent.

    Pierre R.

  10. Belle reportage et touché par certains commentaires qui m’apportent a l’esprit les mots de Pierre Lecomte de Noüy: “Il n’existe pas d’autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle.”
    Armando

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s