7 commentaires sur “À la découverte de la Grosse Pomme

  1. Cher Pierre,

    Si un jour, j’allais à New York, je ne prendrais pas la version de Nougaro. Je penserais tout de suite à celle-ci

    Quand j’ai traversé le Golden Gate avec la ville de San Francisco, je crois que l’on ne peut être grincheux.
    J’avais envie d’avoir des fleurs dans les cheveux.

    et j’ai trouvé plutôt ceci:

    La musique précède toujours nos rêves.

  2. Il ne faut pas oublier de dire que notre Tintin-Chantelois reporter nous emmène avec bonheur vers des destinations toujours passionnantes, et ce depuis des mois, tous les jours ! Cette fois, c’est NYC, et c’est encore bien prenant ! 🙂 Vivement la suite…

    • Je suis bien d’accord. Il faudra peut-être changer le titre du site pour l’étendre. Dans le temps, on arrive toujours à étendre l’espace. Vieille histoire de l’homme.
      Les « Beautés de Montréal » deviendront peut-être « Les Beautés du monde »

  3. Pierre,

    Quel plaisir de visiter New-York grâce à vos très belles photos. Je suis ravie.

    Sept heures de route, ce n’est pas rien mais certainement un très beau voyage avec vos amis.

    Maintenant, je fais partie du voyage (sourire) à la « découverte de la Grosse Pomme » et c’est un enchantement.
    J’y vois de belles avenues avec le magasin Macy’s qui me tente beaucoup avec ses décorations lumineuses.

    Tout cela fait rêver…

    Un grand merci Pierre pour ce superbe premier volet de New-York ainsi que pour le documentaire très intéressant.

    A demain donc, avec bonheur, pour la suite!

    Bien amicalement.

  4. L’enfoiré

    Vous avez bien raison de proposer ce choix de Lina Minelli. Mais vous connaissez ma fâcheuse tendance de revenir toujours aux accents francophones. Je suis indécrottable de ce point de vue. Je me rappelais ces mots de Claude Nougaro qui avait au Québec ses adeptes 😉 Comme Maxime Le Forestier, Julos Beaucarne, le Belge, et quelques autres. L’époque que vous évoquez, le flower power, je l’ai vécue de près à un certain âge. Et San Francisco en garde encore les accents tendres et doux.

    RV

    Merci de ce beau compliment : Tintin le reporter. Je m’efforcerai pour cela d’être à la hauteur 😉

    L’enfoiré

    Il me semble que cela me sied fort bien : Les Beautés du monde. Sauf que le porte-monnaie ne me donnera pas les moyens de la géographie, pour paraphraser Napoélon 😉

    Denise

    Je vais poursuivre très probablement jusqu’à vendredi ce reportage photographique sur la Grosse Pomme. Je vais tenter de rendre ce voyage aussi limpide qu’il fut et aussi intéressant que vécu. Merci pour belle confiance.

    Pierre R.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s