9 commentaires sur “Le peuple du dragon est présent à Montréal depuis plus de cent ans

  1. Pierre

    Ce quartier chinois n’est pas pour me déplaire. Bien au contraire, j’aimerais m’y promener, flâner, c’est haut en couleur et bien animé et de la nourriture à tous les coins de rues.

    Ma gourmandise, Pierre, ce sont les langoustines… sourire!

    Les deux portes donnant accès au quartier chinois sont splendides.

    Joli clin d’oeil pour ce dragon chinois sur la façade défraîchie suivant la forme de l’escalier ainsi que les quatre saisons.

    Merci Pierre d’avoir déambulé dans ce joli quartier afin de nous offrir vos très belles photos ainsi que vos explications très intéressantes.

  2. Pierre,
    Ca, j’ignorais qu’un Chinatown existait à Montréal.
    J’en ai connu un à San Francisco.
    Cela ressemble comme deux gouttes d’eau.
    Chez nous, il y a une foule de restaurant chinois, mais ils se confondent parmi les autres nationalités et parfois à très courte distance l’un de l’autre: grecs, indiens, turcs, libanais, arabes, japonais et j’en passe. Tout cela dans une certaine harmonie et sans conflits apparents. J’ai des photos sur le sujet, c’est étourdissant.
    On fait le tour du monde en l’espace de quelques centaines de mètres carrés.

  3. Lali

    L’occasion était en effet trop belle pour ne pas s’intéresser à ce quartier centenaire de Montréal. 😉

    Colo

    Ces saisons, qui illustrent les arts de la rue, peintes sur un mur défraîchi, sont une belle manifestation d’une culture orientale fort méconnue. Oui la lumière de l’hiver est vivifiante et éclatante.

    Denise

    Dans ces quartiers ethniques, nous avons trop souvent la fâcheuse tendance d’y circuler trop rapidement. Je découvre à peine le quartier chinois de ma ville. Imaginez. Et c’est toujours, lors de chacune de mes visites, de découvertes en découvertes que j’y circule.

    L’enfoiré

    Comme vous le dites si bien : On fait le tour du monde en l’espace de quelques centaines de mètres carrés 😉

    Olivier

    Je consulte les menus pour trouver le Goji. Nous avons affaires à un fin connaisseur 😉

    Pierre R.

  4. Superbe reportage. Félicitations. Tout ce que je me souviens du quartier chinois c’est le restaurant où nous sommes allés manger a midi.
    Mais promis si je retourne ce sera avec Olivier (s’il veut bien). Je ne me déplace plus qu’avec des fins connaisseurs. Et je ne vise pas Lali. LOL

  5. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Ping ou plugin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s