20 commentaires sur “Il y a deux ans, déjà

  1. Ras-le-bol

    Merci. Ce commentaire me touche puisque je sais bien que celui qui le formule a développé bien avant moi ses connaissances professionnelles en la matière 😉 À l’époque de l’argentique… même 🙂

    Pierre R

  2. Pierre,
    Sans doute que la technique a évolué. Mais nous le savons que la technique ne serait pas grand chose sans le regard afuté et ce coeur qui trahit une grand sensibilité dans chacune de vos photos. Mais chut… je n’ai rien remarqué.
    Amicalement.

  3. Pierre

    C’est un fait exprès mais Armando m’a pris les mots de la bouche. Je pense exactement comme notre ami 😉 Si, si!

    Je vous souhaite un bel anniversaire Pierre et pour moi, c’est une première de feuilleter cette partie de votre album photos 2008.

    Il y a deux ans les couleurs et la lumière étaient déjà belles. J’ai un faible pour la dernière photo avec l’enfant, l’oiseau, les reflets, c’est magnifique.

    Merci Pierre de partager ces beaux instants avec nous.

    A demain.

  4. Où il y a de la beauté il y a de la joie (Goethe)
    Où il y a de la beauté il y a de l’émotion (Chateaubriand)
    Où il y a de la beauté il y a de la passion (Stendhal)
    Où il y a de la beauté il y a de la tristesse (Byron)

    Et j’ajouterai, où il y a de la beauté il y a le photographe à l’affût de cette vie qui le fait vibrer et l’apprécier toujours plus..

    Merci Pierre de partager tous ces beaux moments que vous saisissez avec tant de sensibilité.

  5. La sensibilité de l’instant saisi est toujours là, mais la finesse de la photo et le rendu de la couleur sont supérieurs (à mon avis). Je suis sûre que vous feriez des merveilles en saisissant notre région…

  6. Pierre,
    Voici les moments de vérités, de révélations du comment tout cela s’est fait.
    Vous n’avez donc pas connu la période de la photo argentique.
    Pas eu le plaisir de plonger vos photos dans les bains, révélateur, fixateur, blanchiment en respectant les températures et tellement de problèmes et amusements.
    Car, il y avait des plaisirs quand cela réussissait que l’on ne connait plus aujourd’hui.
    Tout est devenu presque facile. A part le flou, tout peut être corrigé en photo numérique après coup avec les logiciels.
    Ce qui ne sera jamais corrigé, c’est l’oubli de l’appareil alors que l’événement s’est produit.
    Pour obtenir un bon résultat dans 95% des cas, plus même besoin d’avoir d’un réflex.
    Les GSM sont devenus les appareils de photo de beaucoup de photographes en herbe.
    En 2001, pour moi, ce fut le Sony SP1, résolution 3 Mpix.
    Problème de batterie.
    Canon ensuite. Ixus, bien sur. Résolution 6MPix. Zoom 3x.
    Récemment, problème mécanique. L’objectif ne coulisse plus correctement. Plus de mise au point correcte.
    Nouveau jouet, Nikon Coolpix, résolution 10MPix. Zoom 10X.
    On n’arrête pas le progrès. Bientôt la 3D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s