9 commentaires sur “Au creux de mon arbre

  1. « Auprès de mon arbre« , chantait Brassens.
    Il ne parle pas de la neige. Seulement de son arbre de Noël.
    Il ne dit pas qu’il y reste dans le froid du Québec.
    Non, faut garder les pieds sur Terre et savoir que nous n’avons pas d’écorce pour rester auprès de son arbre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s