15 commentaires sur “Aimez-vous les autoroutes?

  1. Voilà comment parler du béton et du visuel anarchique et souvent sans beauté de nos villes, ont les constructions obéissent a des lois que le bien-être e l’humanisation ignore.
    J’adore le dialogue des escargots.

  2. Là, vous posez beaucoup de questions, Pierre.

    « Achalander » littéralement qui fait venir les chalands. Pour une autoroute, c’est disons, un peu surfait.

    « Vitesse » grandeur qui mesure le rapport d’une évolution au temps.
    Celle-ci est adoptée normalement en fonction de la durée de vie.
    Elle dépend surtout de ce qu’on fait de ce temps, de sa perception.

    Une autoroute, les aimer? Si vous avez lu « La voiture est un actif paresseux », vous devriez déjà avoir une partie de ma réponse.
    🙂

    • L’enfoiré

      Lorsqu’il est question d’une autoroute achalandée, le sens qu’il faut en donner est une autoroute occupée. J’ai lu votre excellent article sur la voiture. Plein d’humour et de vérités. 😉

  3. Pierre, vous avez une façon toute poétique et subtile de poser le problème des transports! J’adore!
    Je me suis laissée aspirer par l’invitation de « L’enfoiré », son billet est super intéressant et les citations de la fin sont tout à fait appropriées 😉
    Merci Messieurs!

  4. Avez-vous connu le chemin du bout du monde Pierre ? C’est celui que nous fréquentions enfants, et que nous empruntions, au hasard, pour aboutir vers un champ. Et c’est la plus belle ouverture aux rêves que nous ont donnés nos parents, et qui demeure encore…
    Rien à voir avec les routes ci-dessus…

    • Lou

      J’ai eu aussi ces rêves, ces beaux rêves, enfant. Et j’ai gardé de mon enfance cette hantise de la voiture que je n’ai jamais su et jamais voulu conduire, J’aime parcourir avec des amis les vieilles routes, toutes celles éloignées des grandes périphéries et des autoroutes. Hélas! Je ne peux décider de tous les itinéraires qui me sont proposés 😉

  5. Pierre

    J’aime votre billet sur les autoroutes 😉 Mais ma préférence va aux petites routes hors de ville. La campagne où il y a souvent un endroit pour s’arrêter et admirer. Je suis bien consciente que nous ne pouvons pas faire toujours comme l’on voudrait pour se déplacer d’un point à un autre.
    Je crois bien que je rejoins la tortue et l’escargot. Tous deux sont magnifiques 🙂
    Bonne soirée.

  6. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Summer Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s