20 commentaires sur “Comment tuer la vie de quartier?

  1. Je prie le lecteur d’excuser ce cri du cœur. Parfois, derrière la beauté se cache le drame de la laideur. Intolérable corruption. Et par franchise et souci d’éclairer, je ne pouvais dissimuler cette profonde déchirure que subit ma ville. J’ai beau vouloir ne chercher que la beauté et l’harmonie, la lassitude me gagne de devoir contourner ainsi au quotidien des décisions marquées par une profonde indifférence à l’égard des résidents, des visiteurs et des passagers éphémères. Demain je tenterai de retrouver la paix intérieure.

    Pierre R. Chantelois

    • Pierre,
      Je me suis demandé si on parlait vraiment de Montréal ou s’il s’agissait plutôt de chez nous.
      Dans le bâtiment, dans les travaux des routes, c’est le mois de juillet qui est la période des vacances pour suivre la fermeture des écoles.
      Hors, que voit-on, on ouvre de nouveaux chantiers.
      Le viaduc de Vilvoorde, à Reyers
      En juillet, les vacances diminuent le trafic de 15 à 20% pas plus, mais quand les routes sont bloquées, c’est comme si on se trouvait en pleine période de non-vacances.

  2. Combien je vous comprends. Ma petite rue, au joli nom champêtre, des Marguerites, a connu pendant 6 mois, consécutifs, ouverture de la chaussée, tranchée, pose de la canalisation de l’eau. Fermeture, comblement. Ouverture de la chaussée, pose des évacuations égouts, fermeture comblement. Ouverture d’un côté, pose des câbles téléphoniques et électriques. Fermeture, comblement. Ouverture de l’autre, pose de cables, fermeture et comblement. Donc vibrations, en conséquence souffrance du bâti, poussière, difficultés à rejoindre son chez soi, rue interdite, puis rue en tôle ondulée. Fuite d’eau, re-ouverture, re-fermeture. Et ainsi, et ainsi, et ainsi. Pour enfin avoir un revêtement fantastique, et forcément belle piste d’envol pour les crétins en voiture… Enfin, ici aussi nous sommes spécialistes en n’importe quoi. Sans parler des travaux pharaoniques de la place principale de Gaillac, magnifique certes, mais incongrue pour une petite ville comme la nôtre.
    Entre autres :
    http://gaillac-solidaire.over-blog.com/35-index.html

  3. Beau et grave billet. La politique, c’est bien cette façon d’imaginer, pour le bien de tous un futur meilleur (enfin je pense). Si la politique urbaine détruit le présent sans donner aux habitants de perspectives claires, c’est un échec. Bon Pierre va falloir faire des billets où je puisse déconner un peu dans les jours prochains hein !! 🙂 😀

  4. Pierre

    Je comprends votre colère et votre lassitude. Tous ces travaux en même temps est un point noir pour découvrir « les beautés de Montréal » et surtout pour les habitants (automobilistes et piétons) qui doivent zigzaguer entre bornes, trous, panneaux déplacés etc. sans oublier le bruit à supporter de ces grosses machines.
    Pierre, je sais que cela ne va pas vous consoler mais Genève est comme un gruyère. Des trous partout, des rues barrées. Même les transports en communs sont obligés de prendre d’autres itinéraires pour aller en ville. J’ai vécu cela la semaine dernière d’où une grande perte de temps. Je pense aux travailleurs qui doivent prendre leur bus ou tram encore plus tôt. C’est le chaos.
    Tout cela n’est pas une belle image pour les touristes aussi bien chez vous que chez nous ou ailleurs et c’est mauvais pour l’économie.

    Pierre, je vous souhaite tout de bon pour ce dimanche et demain sera un autre jour 🙂
    Mes amitiés.

    • Denise

      Une ville si magnifique réduite à ces soucis urbains. Incroyable. J’ai peine à croire que les élus et élues n’ont aucun sens de la planification et du respect patrimonial. Je partage votre regret de la situation qui sévit autant à Montréal qu’à Genève. 😦

  5. Relax et zennatitude Pierre !
    C’est souvent ainsi dans les grandes villes…
    En général, ce qui fait « durer » ces soit-disant travaux, ce sont souvent les complots politiques (ville), manque d’argent (mais on lance les travaux pour montrer qu’on le fait..) ou encore accord d’un quartier mais désaccord de l’autre…

  6. Je sais que vous vivez un enfer. La ville a perdu tout son charme. Mais d’un autre côté, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Pour ma part, et c’est mon humble opinion sur le sujet; je crois que c’est l’inertie des gouvernements et des administrations municipales précédentes qui sont en cause. Si ces travaux nécessaires avaient été effectués régulièrement de façon progressive, vous ne vivriez pas tous ces cauchemars. Alors bon courage à toute la population qui est touchée et pensez à ce que votre paysage sera quand tout sera terminé.

  7. Malgré tout Pierre, au vu des belles photos que vous partagez avec nous, Montréal vous offre de beaux espaces verts. De quoi se ressourcer…
    Si cela peut vous consoler, J’ai vécu les mêmes problèmes que Lou, lorsque j’avais une maison à la campagne.
    Et Paris n’est pas mieux que Montréal. Quelle galère aussi pour les parisiens et touristes. Travaux de toutes sortes et ces dernières années, il y a de gros chantiers pour le métro, le tramway. Ce qui occasionne des embouteillages monstres. Pour les piétons, ce n’est guère mieux, nombreux sont les trottoirs réduits à peau de chagrin, encombrés par les poubelles, les vélos, les vespas les motos, les échafaudages. Nous sommes dans un monde moderne !!!

    • Chantal

      Il reste de beaux espaces verts à Montréal, vous avez raison Je m’y réfugie si fréquemment 😉 Nous vivons la déshumanisation des grands espaces urbains. Bientôt, pourrons-nous et aurons-nous le droit de circuler dans les rues et dans les quartiers urbains? 😉

  8. Haaa, je suis déprimé mon Pierre.
    Mince consolation, il semble selon vos lecteurs que ce soit une maladie répandue au niveau mondial.
    Enfin.
    Je suis tellement bien au fin fond de ma forêt.

  9. Pingback: Je veux quitter Hochelaga-Maisonneuve « Le journal de bord du Parc Morgan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s