9 commentaires sur “Pourquoi une chronique sur Lure, diantre?

  1. Merci Pierre !
    Merci Brigitte !
    (j’ai oublié de mentionner deux trois détails, la pluie par exemple qui lave régulièrement, et la neige l’hiver qui désinfecte, tue les microbes) (oui, c’est assez idyllique quand o ajoute cela :-))

    (et sinon, je donne mon autorisation à l’avance à qui veut bien, le seul moyen si l’on veut que ce musée se vende :-))

  2. Non non Brigetoun, c’est Lure qui a de la chance, je confirme… Christine enchante tout ce qu’elle touche, du mot ou du regard, mais la réalité brute est plus médiocre…

  3. Merci pour cette promenade dans Lure qui semble être remplie de charme et de poésie sous la plume et les photos de Christine 🙂
    « La forêt avalera les routes dès que nous serons partis »: quoi de plus romantique 😉

  4. Les photos et les mots de Christine m’enchantent. J’apprécie cette belle promenade dans Lure en parcourant les ruelles tranquilles ainsi que les « trajes » que je trouve charmants à souhait 🙂 Merci.

  5. Merci, merci Christine. Savez-vous Pierre que Lure a été la première ville qui nous a accueillis en France, ma petite famille et moi-même. J’ai fréquenté, enfant, le petit passage qui conduit à l’église. De Lure date ma première inscription dans une bibliothèque. Je me souviens des grandes tables carrées en bois et de ma fierté d’emprunter des livres. De l’hôtel du Lion d’Or que nous appelions le « Lit où on dort ». Des collines où nous allions ramasser la mâche sauvage. De mes petits copains qui avaient une luge et moi non… Du monsieur qui passait criant « Peau de lapin » et qui me faisait peur. J’ai regardé ces photos avec avidité…

  6. Merci à tous et toutes !
    (et Lou, fou cette coïncidence de nos lieux occupés, les mêmes, qui gravitent autour de l’axe Pierre ! Je me demande quelle probabilité il y avait que cela arrive :-))

  7. À toutes
    À tous

    Heureux de constater que ces magnifiques images et ces mots de Christine ont plu et ont rejoint des cœurs et des imaginations. C’est vrai Lou que cette anecdote est très touchante. Je me doutais bien chère Christine que nous ne resterions pas insensible après cette traversée de Lure. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s