12 commentaires sur “Au milieu du fleuve Saint-Laurent, Jacques Cartier monte la garde

  1. C’est beau de savoir que ce sont les citoyens qui le nommèrent.
    Les « mouvements linéaires dans le ciel immobile » sont à tomber par terre. (et les suivantes aussi, et pareil pour les précédentes :-)) Merci Pierre !

  2. Pierre

    Vos photos du pont sont de toute beauté et je pense aux travailleurs qui ont bâti cette oeuvre. « La route sans fin sous un rideau de fer » est incroyablement belle comme toutes les autres du reste 😉 Et comme j’aime la citation de Paul Coelho. Bravo et merci Pierre pour ce magnifique partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s