18 commentaires sur “Si j’étais maître des saisons

  1. oui ami (permis ?) vous m’avez fait peur.. un moment – parce que suffit pas d’avoir un blog, il me faut aussi ceux auxquels je pense que je peux rendre visite – avec des plaisirs comme les deux derniers billets tout spécialement, et les autres

  2. qui ne se pose pas la question un jour ou l’autre ?
    je crois que c’est sain de s’interroger, le pire serait de développer ses certitudes. Tenez, là, sur la photo de l’arbre (la 10ème, si j’ai bien compté) je vois un immense lapin blanc, facétieux, l’ami attend que les carottes sortent de terre !!

  3. Pierre, vous n’allez pas abandonner en si bon chemin 😉 L’hiver est là et offre au merveilleux photographe que vous êtes de si beaux sujets. Chaque jour, je me réjouis de découvrir vos belles photos de Montréal ou d’ailleurs 🙂
    Bon samedi.

  4. espérons qu’il ne s’agit ici que d’un goût pour l’hibernation, et que l’ours se réveillera au printemps pour continuer de nous inonder de ses photos. La redondance fait partie de la vie. Nous sommes sans cesse victimes de « déjà vu », peu importe si au final le plaisir est toujours là. Stresse donc pas avec ça, tant que tu aura du plaisir a le faire, tu vas le communiquer dans tes photos, et nous auront du plaisir a les regarder.

  5. Je pense que le but d’une oeuvre c’est de se dire à soi-même: » J’existe! »
    Et le partage de cette oeuvre c’est dire aux autres: « Regardez, j’existe! »
    Et les autres qui regardent se disent: « C’est merveilleux, on existe! »
    Les beautés de Montréal et ses habitants existent et faites qu’ils aient une longue vie 😉

  6. Je voudrais une Margherita avec extra cheese et chorizo et deux diet cokes… pardon ?.. C’est pas la bonne adresse ?.. Rhooo^^

    Plus sérieusement, si un blog qui montre chaque jour merveilles de photos et autant de textes poétiques, c’est la routine, alors je veux bien que l’on m’appelle « Lady Gaga » ou « Votre Majesté reine du Bouthan » ! 🙂

  7. Pierre, imaginez, sans vous et vos photos et vos commentaires, comment aurais-je jamais pu avoir une idée de ce qu’est votre pays, votre environnement, vos maisons, vos paysages… Non, je n’aurais pas pu !

  8. Brigetoun

    Ami… un mot que j’aime à entendre des personnes qui suscitent une certaine admiration 😉

    Lautreje

    La création est un exercice difficile parce que remise sans en question. Et je rejoins votre commentaire sur les certitudes. Elles sont si éloignées de moi… Merci

    Cjeanney

    J’ai souvent des réminiscences qui me rappellent à quel point les bancs publics suscitent chez vous un grand intérêt.. 😉

    Denise

    Des petites chutes de pression comme les petites chutes de neige sont éphémères 🙂 Merci de vos bons mots

    Garf666

    Heureux d’avoir ta visite et je prends tes mots pour un bon signe d’encouragement. Merci également.

    Flairjoy

    Magnifique définition de la création que je ferai mienne à l’avenir au moment de mes heures creuses. Merci sincère pour ces bons mots.

    RV

    Castigat ridendo mores… vos commentaires me sont toujours comme un soleil radieux par temps gris. Merci de ce sourire journalier.

    Une porte sur deux continents

    Vous êtes d’une grande gentillesse et soyez assuré qu’elle réconforte 😉 Merci

    Frederic

    J’apprécie toujours vos visites vous sachant un fin connaisseur de Montréal. Merci

    LOU

    Vous me faites réaliser que je n’ai pas terminé de visiter le vaste jardin des découvertes qu’est Montréal. Poursuivons la route. Merci

  9. Votre lassitude d’un moment est normal : le blogueur passe par des hauts et des bas, mais l’escalier tourne joliment avec ses marches enneigées, le vélo attend sans se dégonfler et vous, vous allez bientôt reprendre votre chronique… (je joue les diseuses de sort !).

    L’amitié, même virtuelle, est plus forte que le découragement passager.

  10. Dominique

    Je vous remercie de vos bons mots qui réconfortent et galvanisent. Je m’interroge souvent sur les vertus de la procrastination… 😉

    L’enfoiré

    Tiens une belle définition de la célèbre citation latine. Je la retiendrai dans les moments de basse tension 🙂

    Ticklebear

    J’ai parcouru votre blogue par curiosité. Quelle découverte! Vos photos sur Montréal sont magnifiques. Merci

  11. Je trouve ça un tour de force, ce que tu réussit à faire tous les jours. Félix Leclerc qui pour moi est notre plus grand poète, disait qu’il faut laisser reposer le puit de l’inspiration de temps en temps, sinon l’eau se brouille. Je ne suis pas un bon faiseur de commentaire, mais je te félicite pour le travail que tu fais et ce serait bien dommage que tu accroche ta plume, parce que c’est une dose de vitamine de te lire et d’admirer tes superbes photos de Montréal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s