8 commentaires sur “L’enfant et l’oiseau (la suite)

  1. Le retour de l’oiseau est touchant,
    quand ils ne se montrent plus pendant une période, même courte,
    on se demande si ils vont revenir, vont-ils bien?
    On s’inquiètent on veux tellement les revoir,
    grande joie quand on entend finalement leur chant joyeux.

  2. « Tout de même, n’est-ce point déjà pour l’esprit une victoire magnifique et quasi inespérée que cette liberté nouvelle, ce sursaut de l’imagination qui triomphe du réel, du relatif, qui brise les barreaux de sa cage raisonnable et, oiseau docile à la voix du vent, déjà s’éloigne de terre pour voler plus haut, plus loin. »

    René Crevel, « L’Esprit contre la Raison » (1927, Tchou 1969, page 41).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s