8 commentaires sur “De poutine à hollande, l’état du monde

  1. ne sais ce qu’on bâtit là, moins encore que vous – sais que Sam (pauvre dédaigné), trouver sa nourriture, un pneu crevé et le printemps attendu font partie de l’état du monde et le reste aussi Hollande, l’Iran, Obama, Poutine et tout et tout
    Sacré tissage que nus avons là

  2. Est-ce à dire que Hollande, vous (et moi) partageons l’infortune de n’être point écoutés parce que, selon l’UMP, « inconnus et sans autorité » ? Mon pays se fascise, Pierre, au cas où, préparez-vous à recevoir une famille de maudits français en plus au Québec…

  3. En tant que belge francophone, nous suivons autant l’actualité française que nationale et sommes fort sensibles à ce qui se passe en Europe et dans le monde. Force est de constater qu’il y a aujourd’hui une dérive droitière avec des responsables politiques particulièrement arrogants et cyniques. On ne le dira jamais assez, se taire est acquiescer, dénonçons et agissons donc chacun dans notre sphère, si petite soit-elle.

  4. Mon constat : on déconstruit pierre à pierre, on démoralise, on favorise l’instinct animal, on appauvrit, mais on s’enrichit….on… et on…
    On mais qui donc on ?

  5. Chacun doit déjà se préoccuper de son petit bout de monde et ça devient difficile, alors on peut comprendre que certaines personnes ne trouvent plus le temps de s’inquiéter de l’état du Monde… c’est inquiétant certes, mais comment blâmer ceux qui renoncent ?

  6. Excellent dialogue !
    Ils feraient certainement de meilleurs ministres déjà…
    Et Sam en président ? Je devrais l’imprimer et le mettre dans l’urne en avril, tiens ?!….

    Magnifique la première photo… avant-goût de l’été avec une vague de neige et une lune ou soleil à l’horizon…

  7. J’aime cette introduction qui pourrait être élargie, comme suit :

    Poutine réélu, Hollande boudé par des états voisins (ou voyous?), Obama si loin de son prix Nobel… et l’Iran? En ce dimanche il a fait beau, malgré les larmes de la Grèce, du Portugal et de tous ceux qui ont succombés au chant doux d’une économie de marché arbitraire, plus injuste, inacceptable et plus inhumaine que jamais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s