8 commentaires sur “Que voit-on d’une ville?

  1. La ville (Montréal) n’est certes pas un Par(ad)is, avec « le minable, l’interlope sans plus d’explications : Pigalle et Times Square, confondus en un seul paysage de peur et de dégoût. »

    Mais celui-ci est-il sur terre ?

  2. J’entends souvent qu’il faut un équilibre entre la beauté d’un site et sa laideur (trop souvent cachée)… Les poubelles créées par l’homme sont une chose… et l’abandon, une autre souvent reprise par Dame Nature mais en très très très long…. Comme Detroit…

  3. On y « voit » toute la beauté et la laideur de l’homme et cela est universel. Certaines de vos photos me rappellent des coins similaires… Le pourquoi de la crasse et de la peur est un long questionnement… alors que toutes et tous ont droit à la beauté (misère, incompréhension, ici, 1000 emplois viennent de « sauter », des hommes pleurent, que deviendront-ils? en plus de vivre dans le pourtour oublié d’une ville…).

  4. « On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux »
    Je me rappelle des artistes qui signaient leur expo de « Le visuel est bien plus étendu que le visible ».
    En fait, on rêve éveillé. On aimerait que les choses soient comme on les rêve et on oublie du même coup que ceux-ci peuvent facilement virer au cauchemar.
    Les tags, j’en ai apporté la preuve, peuvent très bien faire œuvre d’art, alors que ce qui est appelé « art » n’est qu’une vision trop personnelle que l’on n’éprouve pas soi-même.
    Il y a aussi l’utile et l’agréable qui ne font pas nécessairement bon ménage.

  5. Il y a le beau côté de Montréal comme nous avons l’habitude de voir grâce à vos photos et le moins beau côté comme aujourd’hui. Il est vrai que certaines choses ne devraient pas exister comme par exemple les sacs poubelles sur le trottoir, des tags qui font mal aux yeux, des ponts non entretenus et la liste serait longue. Je trouve vraiment désolant également de laisser un immeuble autant délabré (photo 6). Je crois que c’est partout pareil même à Genève où tout est en chantier car mal réfléchi.
    Je vois ce monsieur avec sa canne qui n’a peut-être qu’une pensée, c’est de trouver un banc pour se reposer.
    Bonne journée, Pierre.

  6. Il y a toujours les deux côtés partout ou nous allons, faisons tous notre part pour dame nature et à nous de se mémorer que du meilleurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s