11 commentaires sur “Le chant de l’oiseau et les ailes diaphanes d’une libellule

  1. Que de beauté, délicatesse et légèreté! Ces photos et textes sont magnifiques! Merci à vous deux pour ce beau billet plein de tendresse!

  2. Le travail de ton ami, sublimé par tes mots, me donne l’impression d’être hors du temps et hors du monde: seuls les magiciens sont capables d’arrêter la course du monde en plein vol.

  3. Un grand bravo à votre ami Marcel et à vous Pierre pour vos mots qui accompagnent ses merveilleuses photos. Que de patience pour photographier ces libellules. Entre oiseaux et libellules, c’est un monde de rêve. Tout est si léger, fluide et la finesse aux bords des yeux et aux bouts des doigts. Un régal. Grand merci 🙂

  4. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Des genoux dans un préau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s