7 commentaires sur “Sur la route des graminées

  1. Certaines ont apparu en génération spontanée dans mon jardin, légères et flexibles. Certaines bienvenues, d’autres… Mais cette année, toutes s’en sont données à coeur joie, libres d’apparaître et de disparaître…

  2. Je ne me lasse pas d’admirer votre billet tout en douceur et j’ai l’impression de voir des danseuses dans leur joli tutu danser tout en légèreté avec la musique du vent.
    Que c’est beau.

  3. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » PenguinZophren dans : L’Aveugle, le Sourd et le Muet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s