9 commentaires sur “L’ennui d’être seul avec moi

  1. nous sommes frères et soeurs en humanité, en ennui, en résilience, en peur d’ennuyer (et pourquoi diable !) – il ne faudrait pas oublier que rien ne se fait sans un peu d’ennui à la base, quand ce n’est pas par obligation.
    Et les passants n’éprouvent aucun ennui, ils dégustent mots et images belles

  2. Pingback: Montréal : L’ennui ou le bonheur d’être seul à moi ? « iferhounene

  3. je ne me sens jamais seule avec moi-même, c’est au contraire au milieu des foules que je me sens seule,… ce n’est pas une solitude pesante et ennuyeuse que l’on ressent ici mais bien le calme et la volupté de celui qui peut profiter de sa liberté d’être seul 🙂

  4. Seul avec soi-même, est-ce l’ennui ou la peur du vide que l’on peut y trouver? « Aimer ou vouloir », c’est toujours se fuir, être présent à soi et à ce qui est en nous et autour de nous libère de ces peurs qui nous étouffent. Réponse réductrice due au contexte, il y aurait tant à échanger….

  5. Être seul avec soi-même ne veut pas dire nécessairement ennui… parfois ça fait beaucoup de bien! Il y a tellement à faire donc oublions l’ennui et partageons de bons moments! Votre blog est un pur délice, vous êtes un guide hors-pair, textes et photos sont toujours aussi touchants, merci pour ces beaux moments de partage! Bon mardi tout doux!

  6. La vie est riche de tant de belles choses dans plusieurs domaines et à chaque coin de rue, une découverte que l’on n’avait pas pris attention la veille. Je pense que s’ennuyer, c’est ne rien faire mais nous avons le bonheur d’avoir tout à portée de main, du coeur et des yeux. Comme dit Lune, « il y aurait tant à échanger ».
    Merci de vos belles photos, cher ami, que vous partager avec le coeur, avec nous.

  7. Seule avec moi-même : plat du jour régulier. Ennui avec soi-même, pas forcément, car plaisir de faire et voir, librement, et même rien. Mais rien de pire qu’ennui avec les autres… et cela arrive ! De l’ennui avec moi-même naît souvent l’action, la création ou la marche en arrière. C’est mieux, au moins à deux, pour soulever du poids réel ou moral.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s